Aujourd’hui, seule une poignée de solutions d’analyse d’audience ont reçu une exemption officielle de la part de la CNIL, mais la plus répandue,  ne fait pas partie de cette liste car Google n’a manifestement pas déposé de dossier pour sa suite Analytics à ce jour.

Le tag Google Analytics, qui permet le dépôt et la lecture de cookies par défaut, ne doit donc être déclenché qu’après avoir recueilli le consentement de l’internaute pour la mesure d’audience.

Il existe cependant une alternative pour les tags récents de Google Analytics : le Consent Mode.  Ce paramétrage va permettre à Sirdata CMP de bloquer automatiquement la fonctionnalité de dépôt et de lecture des cookies de Google Analytics. Ainsi avec cette option, il n’est plus utile de conditionner les tags de ce dernier pour éviter le recours aux cookies.

En effet, Sirdata CMP va transmettre à Google un signal qui lui permet de fonctionner automatiquement  en mode traditionnel ou en mode cookieless en cas de non-consentement. Cela va permettre une continuité du service Analytics et ce toujours en accord avec le choix de l’internaute.

Cependant, sans cookies des événements simples comme  par exemple : la déduplication des visiteurs pour le calcul du nombre de visiteurs uniques, ou le tracking des ventes hors session sont gravement perturbés, voire impossibles. En découlent des écarts de volume importants qui peuvent être constatés : jusqu’à 30% de disparition des visiteurs. Ceci est tout à fait normal et ne signifie pas que le trafic a réellement baissé.

La modélisation des conversions va permettre progressivement à Google de combler ces lacunes de la mesure. Cette dernière utilise le machine learning pour quantifier la corrélation entre les utilisateurs ayant donné leur consentement et les autres pour extrapoler les parcours des utilisateurs qui n'ont pas donné leur consentement.

Depuis avril 2021, les signaux que Sirdata CMP envoie à Google permettent d’activer cette modélisation pour la partie “mesure des conversions” (attribution) et les statistiques des campagnes bénéficient donc de ces mesures correctives.

À ce jour, malheureusement, les signaux sont envoyés pour la “mesure d’audience”, mais la phase d’apprentissage n’est pas terminée et Google n’a pas encore confirmé de date à laquelle les statistiques affichées dans la console bénéficieront de cette modélisation.

Pour remédier à ce manque de visibilité des statistiques temporaires, les éditeurs peuvent se tourner vers les solutions analytiques exemptées par la CNIL, souvent payantes.

D’autres éditeurs, partenaires de  Sirdata, testent une option exclusive en bêta : Sirdata Analytics Helper, qui vise à combler cet écart dans les statistiques de la console Google même en cas d’absence de consentement et ce toujours dans le respect du cadre réglementaire.

  • Cocher l’extension « Compatibilité Google Ads/Analytics/Tag Manager » dans « Editer l’affichage » / « Paramètres avancés / Extensions » dans le portail Sirdata.
  • Assurez-vous d’utiliser un tag récent gtag() ou tagmanager. EN effet l’option n’est pas compatible avec les anciens tags ga()
  • Assurez-vous de ne pas / plus conditionner votre tag Analytics.
  • Assurez-vous que la CMP est bien chargée avant tous vos autres tags (dont le tag Analytics).

Si la fonctionnalité Sirdata Analytics Helper vous intéresse, n’hésitez pas à prendre contact avec les équipes de Sirdata afin d’avoir plus de détails concernant les tarifs et modalités d’activation de ce service.